• Accueil
  • Economie
  • Sara 2019/Amadou Gon Coulibaly : « Ce rendez-vous va insuffler un dynamisme nouveau pour la relance des productions agricoles »

Sara 2019/Amadou Gon Coulibaly : « Ce rendez-vous va insuffler un dynamisme nouveau pour la relance des productions agricoles »

lundi, 02 décembre 2019 10:40
Le Premier ministre ivoirien, Amadou Gon Coulibaly satisfait de l'engouement créé par le SARA 2019. Le Premier ministre ivoirien, Amadou Gon Coulibaly satisfait de l'engouement créé par le SARA 2019. Crédits: DR

« On attendait 300 000 participants. Mais le Sara 2019 a enregistré 360 000 personnes, bilan provisoire. C’est plus que satisfaisant », a affirmé le Premier ministre Amadou Gon Coulibaly.

C’était à l’occasion de la cérémonie de clôture le dimanche 1er décembre 2019, au parc de l’exposition, route de l’aéroport international Félix Houphouët-Boigny, à Port-Bouët.

Il a ajouté : « ce rendez-vous, par son caractère populaire, permettra d’insuffler un dynamisme nouveau pour la relance des productions animales et végétales car les opportunités présentées sont de nature à attirer de nouvelles vocations et promoteurs surtout au niveau de la jeunesse ».

Selon Amadou Gon Coulibaly, le Sara est une occasion de partage d’expériences. C’est pourquoi il a exprimé sa reconnaissance aux participants, surtout les délégations étrangères avec à leur tête la France, pays à l’honneur.

Le Premier ministre a tenu a adressé ses félicitations au monde agricole. « Chaque fois que je me retrouve avec les professionnels du monde agricole, je me sens en famille. J’ai été ministre de l’Agriculture de 2003 à 2010, ce qui m’a permis d’être au contact du pays profond, des Ivoiriens et des Ivoiriennes qui travaillent durs, tous les jours, pour que notre pays soit la première puissance agricole. Je voudrais donc leur rendre hommage », a-t-il dit.

Le Sara, ce sont 786 entreprises qui ont exposé contre 700 en 2017 ; 473 tentes ; 360 000 visiteurs de tous âges et toutes professions confondues contre 300 000 en 2017.

Au plan des intentions d’investissements dans ce secteur stratégique, ce sont plus de 238 milliards de FCfa qui sont projetés en termes d’investissements pour les années à venir contre 140 milliards de FCfa lors de l’édition 2017.

Le Sara 2019 ce sont aussi 27 pays étrangers contre 25 en 2017 dont 13 de la Cedeao.

EY